Les Dix Plats Préférés Des Français

septembre 19, 2020 7 min de lecture

Les Dix Plats Préférés Des Français | Incarnez La France

Aujourd'hui nous allons vous présenter Les Dix Plats Préférés Des Français, des plats dont vous devez connaître l'existence mais aussi le bon vin qui l'accompagnera. La Gastronomie est un pilier de notre histoire. N'oubliez pas une chose : Bon appétit bien-sûr ! 🥩

1) Sole Meunière 

sole meunière

Le terme à la « meunière », traduit grossièrement à la manière de la femme du meunier, désigne une technique de cuisine française dans laquelle un poisson entier ou des filets de poisson sont légèrement saupoudrés de farine puis sautés dans du beurre.

Traditionnellement, les plats à la meunière sont préparés avec des poissons à chair blanche et sont généralement terminés par l'ajout de jus de citron et de persil, mais la technique est facilement adaptable en remplaçant les ingrédients principaux ou en incorporant des éléments supplémentaires tels que des câpres ou des amandes.

Le plat le plus courant préparé avec cette technique est appelé La Sole Meunière.

Ce qu'il faut boire : Un vin blanc, comme un Sancerre.

 

2) Hachis Parmentier

Hachis

Le Hachis Parmentier est un plat traditionnel français composé de pommes de terre en purée et au four, de viande hachée ou hachée et de sauce lyonnaise. La combinaison de ces ingrédients est ensuite traditionnellement placée dans des coquilles de pommes de terre et cuite au four.

Le plat a reçu son nom du célèbre inventeur et nutritionniste français Antoine-Augustin Parmentier, qui était toujours à la recherche de nouvelles façons d'incorporer les pommes de terre dans la gastronomie française.

Ce plat délicieux permet également d'utiliser les restes d'autres plats.

Ce qu'il faut boire : Un vin rouge, un peu comme un pinot noir d'Alsace.

 

3) Blanquette de Veau

 

Blanquette

Souvent considéré comme une institution de la cuisine française et la mère de tous les plats français, c'est le nec plus ultra des plats cuisinés à la maison - traditionnels et bourgeois, mais simples et savoureux. La blanquette de veau est un ragoût de veau (souvent avec des champignons et des oignons) dans lequel ni le veau ni le beurre ne sont rissolés pendant la cuisson.

Les ingrédients sont cuits en blanquette, c'est-à-dire qu'ils sont mijotés dans un bouillon blanc ou de l'eau avec divers assaisonnements, ce qui donne une sauce blanche décadente et crémeuse. La première recette de blanquette de veau est tirée de l'édition de 1739 des Dons de Comus, dans laquelle l'auteur fait référence à sa longue tradition.

Le plat est généralement servi avec du riz, mais les carottes, les poireaux et les concombres accompagnent aussi très bien ce joyau de la cuisine française.

Ce qu'il faut boire : Un Bordeaux rouge.

 

4) Steak Tartare

 

Steak

Le steak tartare est un amuse-gueule composé de viande de bœuf ou de cheval crue finement hachée, assaisonnée de sel, de poivre, de sauce Worcestershire et de Tabasco ou de moutarde. La viande est combinée avec un jaune d'œuf cru, des câpres, des oignons, du persil et (parfois) des cornichons hachés.

Lorsqu'il est servi, le steak tartare est généralement accompagné de pain grillé, de pain de seigle ou de frites. On pense que le steak tartare était à l'origine une variation du beefsteack à l'Américaine, un plat de steak haché cru apparu en France au début du 20e siècle.

Cette variante, le steak tartare, était à l'origine servi avec une sauce tartare, et tout ce qui était servi avec était connu sous le nom de "à la tartare", d'où son nom.

Ce qu'il faut boire : Un Bordeaux rouge.

 

5) Pot-Au-Feu

Pot

Pour faire simple, ce classique français est un plat de viande et de légumes bouillis qui ressemble à un ragoût. Cependant, il n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît à première vue. Le pot-au-feu est l'un des plus anciens plats d'hiver des paysans français.

Il était à l'origine préparé sur un feu ouvert avec des morceaux de viande de qualité inférieure et bon marché, des légumes tels que pommes de terre, oignons, carottes, poireaux et navets, et tous les autres ingrédients disponibles. Le résultat était un ragoût savoureux qui aidait à passer la saison froide.

Ce qu'il faut boire : Un vin rouge, comme un cabernet franc.

 

6) Magret De Canard

 

Magret

Ce plat de magret de canard saisi par flash date de la fin des années 1950, lorsque le chef français André Daguin a commencé à préparer un magret comme un steak et à le servir à point. La viande est généralement servie en fines tranches et encore légèrement rosée à l'intérieur.

La coupe du magret provient généralement du canard mulard, un croisement entre le canard de Pékin et le canard de Barbarie. Cette race est élevée pour le foie gras, de sorte que la viande de son magret est plus épaisse et plus savoureuse que celle des autres races de canards. Au milieu des années 60, le magret de canard rare est devenu extrêmement populaire aux États-Unis grâce à Robert Daley, un journaliste américain qui a fait l'éloge de la spécialité de Daguin dans le New York Times.

Aujourd'hui, le magret de canard se trouve sur les tables de toute la France, tant dans les restaurants que chez les particuliers.

Ce qu'il faut boire : Un Bordeaux rouge.

 

7) Cassoulet

 

Cassoulet

Ce plat traditionnel à base de haricots et de viande du Sud-Ouest de la France existe en trois versions, chacune étant un plat à part entière. Le nom cassoulet vient du nom du plat utilisé pour le préparer, appelé cassole.

Le plat est braisé pendant des heures dans cette cocotte en terre cuite glacée à basse température jusqu'à ce que la viande et les haricots soient suffisamment tendres pour fondre dans la bouche. Trois villes prétendent détenir la recette originale et, alors qu'elles s'efforcent éternellement d'obtenir le titre de "meilleur cassoulet", toutes sont d'accord sur une chose : ce plat est tenu pour sacré dans la région du Lauragais.

Une version vient de Castelnaudary, et est basée sur des haricots blancs avec des produits à base de porc comme le jambon fumé, les saucisses épicées et l'épaule de porc. Le cassoulet de Carcassone ajoute des morceaux de mouton, d'agneau, de perdrix ou de caille, tandis que le cassoulet Toulousain combine le confit de canard ou d'oie avec tous les ingrédients mentionnés ci-dessus.

Ce qu'il faut boire : Un vin rouge, de préférence du Sud-Ouest de la France.

 

8) Bouillabaisse

 

Bouillabaisse

Ce ragoût de poisson traditionnel provençal est né au XVIIIe siècle, lorsqu'il a été concocté pour la première fois par les pêcheurs marseillais, qui le préparaient en utilisant les restes de leur prise quotidienne, en tirant le meilleur parti de ce qu'ils avaient dans leurs filets. Avec le temps, la bouillabaisse est devenue l'un des plats de fruits de mer les plus luxueux au monde : on la trouve dans tous les restaurants haut de gamme de la ville portuaire animée de Marseille où elle peut coûter jusqu'à 200 euros pour un repas à deux.

En dessous de 50 euros, la bouillabaisse est considérée comme une soupe de poisson ordinaire, une bonne règle de base pour ceux qui veulent goûter au vrai. Ce qui donne à la bouillabaisse sa saveur unique et son prix élevé, c'est le scorpion rouge - connu en français sous le nom de rascasse ou scorpion de mer - un type de poisson venimeux que l'on ne trouve qu'en Méditerranée.

Parmi les autres ingrédients, on trouve plusieurs variétés de corégones, des moules, des crabes, des calmars et parfois même du homard ou de l'anguille. Le plat marseillais se distingue également par sa couleur orange vif, ainsi que par les saveurs et les arômes issus d'une sélection d'herbes et d'épices provençales, notamment le safran, le fenouil et le zeste d'orange.

Délicatement infusée avec du vin blanc et de la liqueur d'anis, la bouillabaisse est traditionnellement servie en deux plats : la soupe épaisse et riche se déguste avec une sauce à la rouille et des croûtons à l'ail ou du pain grillé, tandis que le poisson et les crustacés sont servis séparément.

Ce qu'il faut boire : Un blanc ou un rosé de Provence.

 

9) Ratatouille

 

Ratatouille

Ce ragoût de légumes provençaux coloré est traditionnellement fabriqué avec des ingrédients simples et faciles d'accès : courgettes, aubergines, poivrons verts et rouges, tomates, oignons, ail et persil. Le nom de ratatouille vient du vieux mot occitan ratatolha et du mot français touiller, qui signifient tous deux "mélanger" ou "remuer", en référence au processus de cuisson dans lequel les ingrédients sont d'abord mijotés séparément - assaisonnés avec du sel, du poivre et de l'huile d'olive - puis mélangés ensemble et incorporés dans un mélange de légumes.

Si la ratatouille n'a été popularisée que dans les années 1930, dans les années 1980, ce plat est devenu la vedette de tous les dîners. La ratatouille peut être dégustée seule, servie chaude ou froide, accompagnée de pain à l'ail grillé, ou elle peut être servie en accompagnement de viandes rôties ou grillées, en particulier l'agneau et le poulet.

Ce qu'il faut boire : Un vin rouge ou un rosé du sud de la France. Un merlot fera également l'affaire.

 

10) La fondue savoyarde

Fondue

La fondue savoyarde est l'un des plats les plus populaires de la région française de Savoie, située au cœur des Alpes françaises. Plat d'origine suisse, la fondue a rapidement gagné en popularité dans la région de la Savoie. Le plat est composé d'une combinaison de fromages fondus, généralement du Gruyère, du Beaufort, de l'Emmental et du Comté.

La tradition savoyarde veut que si votre morceau de pain glisse de la fourchette dans la riche et copieuse fondue, vous devez acheter la prochaine tournée de boissons, embrasser la personne à côté de vous, ou même courir nu dans la neige. Une fois le plat partagé et consommé en commun, le caquelon est recouvert d'une croûte de fromage grillé, appelée la religieuse - ce qui constitue une sorte de délice religieux pour les vrais amateurs de fondue.

Ce qu'il faut boire : Un chardonnay.

 

Maintenant vous êtes prêt à impressionner vos amis lors de vôtre prochain dîner en racontant l'histoire d'un de ces plats ou en apportant le vin accompagnant ce plat ! 

T-Shirt

Laisser un commentaire