Histoire Du Vin En France

octobre 16, 2020 6 min de lecture

Histoire Du Vin En France | Incarnez La France

La France se distingue parmi toutes les autres nations par sa cuisine et ses vins exquis. Connue comme la ville des lumières, Paris invite les visiteurs de près et de loin à se promener sur les boulevards, à visiter le musée du Louvre, à s'émerveiller devant la Tour Eiffel et à se délecter dans ses cafés, bistrots et restaurants.

Mais pour les touristes du vin, la vraie magie de la France se trouve dans la campagne. De Bordeaux à la Bourgogne, de la vallée de la Loire à la vallée du Rhône et au-delà, les trésors vinicoles de la France sont si nombreux que vous ne voudrez peut-être jamais que vos vacances en France se terminent.

Aujourd'hui je vous raconte l’histoire du Vin accompagnement et boisson obligatoire du français. 5 anecdotes sur ce breuvage si précieux pour les français dont on est sûr que vous ne connaissez pas l'existence ! Et si jamais l'envie vous venez de rejoindre les vignes françaises et de vous prendre pour l'un de ces viticulteurs de prestiges, n'hésitez pas à vous procurer le Tableau Vin, boisson symbolique lors d'une dégustation de fromages français ! 🍷

tableau vin  

1) L'origine du Vin en France

 

origine du vin

L'origine du vin français remonte au VIe siècle avant J.-C., avec la colonisation du sud de la Gaule par des colons grecs. L'Empire romain a accordé des licences de production de vin aux régions du sud de la France.  Saint Martin de Tours a planté des vignes tout en répandant le christianisme au IVe siècle. Au cours du Moyen Âge, les moines entretenaient les vignobles et conservaient les connaissances et les compétences en matière de vinification. Les monastères avaient les ressources, la sécurité et la motivation nécessaire pour produire un approvisionnement régulier en vin, à la fois pour célébrer la messe et pour générer des revenus. 

Au fil du temps, la noblesse a développé de vastes vignobles. La Révolution française a entraîné une accalmie dans l'industrie du vin, car les vignobles appartenant à l'Église et à la noblesse ont été confisqués.

L'industrie viticole française a été dévastée par la propagation du mildiou et du phylloxéra à travers l'Europe à la fin du XIXe siècle, la Première Guerre mondiale et la Grande Dépression. La menace de la concurrence contre de précieuses "marques" françaises telles que le Champagne et le Bordeaux a conduit à la création de l'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) en 1935. Ce système de classification par le gouvernement est toujours en vigueur. Après la Seconde Guerre mondiale, une nouvelle génération de viticulteurs a créé les vins français modernes que nous connaissons aujourd'hui.

 

2) Le Cépage du Vin

 

cépage du vin

La France possède l'un des plus anciens systèmes et l'une des lois les plus strictes en matière de vinification et de production. Les règles françaises en matière d'appellation limitent généralement les vins de chaque région à un petit nombre de cépages autorisés. C'est très différent de la Californie, où l'on trouve presque tous les types de raisins dans tout l'État. En France, la plupart des raisins sont associés à une certaine région, comme le Cabernet sauvignon à Bordeaux et le Chardonnay en Bourgogne. Les vins français ont donc plus une identité régionale que nationale.

Une autre différence entre le vin français et le vin californien est que la plupart des vins californiens sont faits à partir d'un seul raisin, alors que la plupart des vins français sont assemblés à partir de plusieurs cépages autorisés dans une région.

Un autre concept qui est très français : Tout comme les noms dans la langue française sont considérés comme masculins et féminins, les vins français le sont aussi. Prenons par exemple les cépages Merlot et Cabernet sauvignon qui poussent à Bordeaux. Le raisin Merlot pousse sur la rive droite et produit un vin plein de corps que l'on appelle masculin.

Le Cabernet sauvignon pousse sur la rive gauche et produit un vin plus léger que l'on appelle féminin. Mais là encore, il y a une différence entre la France et la Californie, car les raisins ont en quelque sorte changés au cours de leur voyage ici. En Californie, le Cabernet sauvignon est masculin et le Merlot est féminin.

 

3) Le Raisin Rouge

raison rouge

 

Voici une liste de quatre des raisins rouges les plus populaires que nous allons examiner en détail :  Cabernet sauvignon, Merlot, Pinot noir et Syrah.

 

a) Cabernet Sauvignon

cabernet sauvignon

 

La majorité des vins de qualité proviennent de ce raisin. Il pousse sur la rive gauche de Bordeaux et est souvent assemblé avec du Merlot et du Cabernet franc. C'est un vin tannique, c'est-à-dire qu'il est acide. Les tanins se trouvent à la fois dans la peau et dans les pépins. Le cabernet sauvignon a une couleur dense et des arômes de cassis, de menthe et de poivre vert. Le résultat est un vin élégant et des bouteilles qui se conservent pendant des décennies.

 

b) Merlot

 

merlot

Ce raisin pousse dans le Bordelais, la région qui entoure la ville de Bordeaux. Il est souvent assemblé avec le Cabernet sauvignon et le Cabernet franc. Saint Emilion est le pays du Merlot et c'est là qu'il développe sa plus belle expression.  Il donne au vin rouge un goût aristocratique et velouté. Il est quelque peu épicé avec un arôme de pruneaux et de mûres. S'il est vieilli en fût de chêne, on peut sentir une pointe de vanille crémeuse.

 

c) Pinot noir

 

pinot noir

Ce raisin, cultivé en Bourgogne et en Champagne, produit des effets différents selon son âge. Lorsqu'il est encore jeune, il donne une touche d'épices et un arôme particulier de fruits d'été. Après un an en fût de chêne, il prend une dimension crémeuse.  Avec l'âge, on peut apprécier un bouquet de vanille et une légère touche de truffe et de gibier. Ce raisin nécessite un climat frais et des soins particuliers pour sa culture.

 

d) Syrah

syrah

 

En France, ce raisin pousse dans le nord de la vallée du Rhône. Il donne un vin de couleur rouge profond qui exhale un arôme de fruits rouges et des goûts de poivre et de caoutchouc brûlé. Il est également très connu sous le nom de Shiraz, son nom en Australie et dans une grande partie du monde anglophone.

Parmi les autres excellents cépages rouges, citons le Cabernet franc, le Carignan, le Cinsaut, le Grenache, le Malbec, le Gamay, le Mourvèdre et le Pinotage.

 

4) Le Raisin Blanc

raisin blanc

 

Ensuite, nous nous pencherons sur quatre des raisins blancs les plus réussis : Chardonnay, Riesling, Sauvignon blanc et Sémillon

 

a) Chardonnay

chardonnay

 

C'est le cépage dominant en Bourgogne. Le vin qui est fait à partir de ce raisin est généralement blanc, sec et épicé, avec un arôme de fruits verts qui évoque un sens des tropiques. Le cépage Chardonnay joue également un rôle crucial dans l'élaboration du Champagne.

 

b) Riesling

 

riesling

Ce raisin est originaire d'Allemagne et est cultivé en Alsace, une région de France limitrophe de l'Allemagne. Ce raisin produit un vin léger au bouquet ample et peu alcoolisé, d'une acidité marquée et d'une saveur aromatique. Au début, il a un goût de citron vert, d'abricot et de pomme. Ensuite, il apparaît une essence épicée qui ressemble plus à du miel ou de la confiture lorsque le vin est très doux.

 

c) Sauvignon blanc

 

sauvignon blanc

Ce raisin est originaire de la vallée de la Loire mais pousse également dans le Bordelais. Il donne un vin sec intensément aromatique de poivre vert et d'ortie. En Bordelais, il est assemblé avec du Sémillon pour un mélange exquis du sec et du doux de la région.

 

d) Sémillon

sémillon

 

Ce raisin pousse principalement à Bordeaux et dans le Sud-Ouest.  La plupart des légendaires vins doux de Sauternes sont produits à partir de ce cépage. Le bouquet du Sémillon évoque le miel et la marmelade d'orange sur le pain grillé.  Son arôme riche et concentré se marie parfaitement avec l'acidité du Sauvignon blanc.

Parmi les autres excellents cépages blancs, citons le Chenin blanc, le Gewurtzraminer, la Marsanne, le Muscat, le Pinot blanc, le Pinot gris, le Silvaner et le Viognier.

 

5) Le Terroir Viticole 

 

terroir viticole

Ce terme fait référence à la combinaison unique de facteurs naturels associés à un vignoble particulier.  Il comprend des facteurs tels que le sol, la roche sous-jacente, l'altitude, la pente du terrain ou de la colline, l'orientation vers le soleil et le climat (température, humidité, pluie et vents).

Lorsqu'un même raisin est planté dans différents terroirs, il peut produire des vins sensiblement différents les uns des autres.  C'est la base du système d'appellation.

 

À présent vous connaissez enfin l'histoire du Vin sur le bout de votre palet, devenez à votre tour un viticulteur producteur de grands millésimes ! 

tableaux fr


Laisser un commentaire