Biographie Louis XIV

août 15, 2020 9 min de lecture 1 Commentaire

Biographie Louis XIV | Incarnez La France

Louis XIV, dit Louis le Grand, Louis le Grand Monarque, ou le Roi Soleil,a dirigé une monarchie absolue pendant la Renaissance. Il a révoqué l'Édit de Nantes et il est connu pour sa politique étrangère agressive.

Louis XIV est né le 5 septembre 1638 à Saint-Germaine-en-Laye, en France. Mort le 1er septembre 1715 à Versailles, France, roi de France (1643-1715) qui a dirigé son pays, principalement depuis son grand palais de Versailles, pendant l'une de ses périodes les plus brillantes et qui reste le symbole de la monarchie absolue de l'âge classique. Sur le plan international, dans une série de guerres entre 1667 et 1697, il a étendu les frontières orientales de la France aux dépens des Habsbourg, puis, dans la guerre de Succession d'Espagne (1701-14), il a engagé une coalition européenne hostile afin d'assurer le trône d'Espagne à son petit-fils.

Aujourd'hui nous allons vous raconter l’histoire du Roi Louis XIV dit Le Roi Soleil. 4 passages de sa vie dont on est sûr que vous ne connaissez pas l'existence à propos de ce grand Roi ! Et si jamais l'envie vous venez de rejoindre la noblesse et de vous prendre pour sa majesté, n'hésitez pas à vous procurer le T-Shirt Fleur De Lys, symbole des rois français ! 🤴🏻

T-Shirt Fleur De Lys

 

1) L'enfance de Louis XIV

Louis XIV enfant

Louis XIV est né le 5 septembre 1638 à Saint-Germaine-en-Laye, France, et a été baptisé Louis-Dieudonné-Français pour "Don de Dieu". Sa mère était la reine espagnole des Habsbourg, Anne d'Autriche, et son père était Louis XIII, roi de France. Louis XIV avait un frère nommé Philippe, qui était son cadet.

Le 14 mai 1643, alors que Louis XIV n'avait que 4 ans et demi, son père est décédé. Louis XIV succéda à son père au trône, devenant le chef de 19 millions de sujets français et un gouvernement très instable. Au cours de son enfance, Louis XIV a reçu une éducation pratique plutôt qu'académique, ce qui lui a permis de devenir un véritable leader. Le parrain de Louis XIV, le cardinal Jules Mazarin, ministre principal d'origine italienne, était chargé de lui donner des cours d'histoire, de politique et d'art. Le gouverneur de Louis XIV, Nicolas de Neufville, a été nommé pour veiller sur le garçon, mais des incidents comme la quasi-noyade du jeune Louis XIV indiquent que le monarque a été négligé dès son enfance, voire comme un souverain en devenir.

Le saviez-vous ? Au château de Versailles, les aristocrates étaient censés rivaliser pour le privilège de voir Louis XIV se réveiller, manger et se préparer pour le coucher.

Louis avait neuf ans lorsque les nobles et le Parlement de Paris (un puissant tribunal), animés par la haine du premier ministre Jules Cardinal Mazarin, se sont soulevés contre la couronne en 1648. Ils mènent une guerre civile, appelée Fronde, contre ses partisans. Tout au long de cette longue guerre, Louis XIV a connu de nombreuses épreuves, dont la pauvreté et la famine. Au grand soulagement de Louis XIV, Mazarin remporte finalement la victoire sur les rebelles en 1653. Après la fin de la guerre civile, Mazarin commença à mettre en place une administration élaborée alors que Louis XIV se tenait prêt et observait son mentor. À cette époque, Louis XIV avait atteint sa majorité, mais il craignait toujours de remettre en question l'autorité de Mazarin. Ces épreuves façonnent le caractère, le comportement et le mode de pensée futurs du jeune roi. Il ne pardonnera jamais ni à Paris, ni aux nobles, ni au peuple.

Quelques années plus tard, Louis XIV tombe amoureux de Marie Mancini, la nièce de Mazarin. Choisissant finalement le devoir plutôt que l'amour, il épouse en 1660 la fille du roi d'Espagne, Marie-Thérèse d'Autriche, à la place. Ce mariage garantit la ratification du traité de paix que Mazarin avait cherché à établir avec l'Espagne des Habsbourg.

L'enfance de Louis XIV touche à sa fin, mais personne ne le croit capable de prendre les rênes du pouvoir. Personne ne se doutait de ses pensées. Il écrit dans ses Mémoires :

Dans mon cœur, je préfère la gloire à toute autre chose, même la vie elle-même... L'amour de la gloire a les mêmes subtilités que les passions les plus tendres... En exerçant une fonction totalement divine ici sur terre, nous devons paraître incapables de tourments qui pourraient l'avilir.

2) La France sous Louis XIV

Réforme Louis XIV

 Bien que la mère de Louis XIV, Anne, soit devenue sa régente lorsqu'il a accédé au trône dans son enfance, le cardinal Jules Mazarin, ministre principal, a détenu le véritable pouvoir tout au long du premier règne de Louis XIV Mazarin est mort le 9 mars 1661. Le coup dramatique est porté le 10 mars. Le roi informe ses ministres stupéfaits qu'il entend assumer toute la responsabilité de la direction du royaume. Cela ne s'était pas produit depuis le règne d'Henri IV. On ne saurait trop insister sur le fait que l'action de Louis XIV n'était pas conforme à la tradition ; sa conception d'une dictature de droit divin était la sienne. Dans une foi authentique, Louis se considérait comme le représentant de Dieu sur terre et considérait toute désobéissance et rébellion comme un péché. De cette conviction, il tirait non seulement un dangereux sentiment d'infaillibilité, mais aussi une grande sérénité et une grande modération. Louis XIV entreprend alors rapidement la conviction de réformer la France selon sa propre vision.

Son premier objectif en tant que monarque absolu était de centraliser et de contrôler la France. Son ministre des finances, Jean-Baptiste Colbert (1619-1683), met en œuvre des réformes qui réduisent fortement le déficit et favorisent la croissance de l'industrie, tandis que son ministre de la guerre, le marquis de Louvois (1641-1691), développe et réorganise l'armée française. Louis réussit également à pacifier et à désarmer les nobles historiquement rebelles, qui avaient fomenté pas moins de 11 guerres civiles en quatre décennies, en les attirant à sa cour et en les habituant à la vie opulente qui y régnait. Sous son règne, Louis XIV a réussi à améliorer le système désorganisé d'imposition de la France et à limiter les pratiques d'emprunt autrefois aléatoires. Il a aussi commodément déclaré les membres de la noblesse exonérés d'impôts, les rendant ainsi encore plus dépendants de la couronne sur le plan fiscal.

En mettant en œuvre des réformes administratives visant à rendre le gouvernement français plus ordonné et plus stable, Louis XIV a forcé les nobles de province à renoncer à leur ancienne influence politique. Ce faisant, il a construit une administration plus centralisée avec la bourgeoisie, ou classe moyenne, comme fondement.

Parallèlement à ses changements de gouvernement, Louis XIV a créé un certain nombre de programmes et d'instituts pour insuffler davantage d'art dans la culture française. Dans cette optique, l'Académie des Inscriptions et des Belle-Lettres a été fondée en 1663, suivie de l'Académie royale de musique en 1666. Louis XIV fait également superviser par Colbert la construction de l'Observatoire de Paris de 1667 à 1672.

3)L’Art et Louis XIV

L'Art et Louis XIV

Dirigeant laborieux et méticuleux qui surveillait ses programmes jusque dans les moindres détails, Louis XIV appréciait néanmoins l'art, la littérature, la musique, le théâtre et le sport. Il s'entoure de quelques-unes des plus grandes figures artistiques et intellectuelles de son temps, dont le dramaturge Molière (1622-1673), le peintre Charles Le Brun (1619-1690) et le compositeur Jean-Baptiste Lully (1632-1687). Il se nomme également mécène de l'Académie française, l'organisme qui réglemente la langue française, et crée divers instituts pour les arts et les sciences.

Versailles coûtait à peu près le prix d'un aéroport moderne ; c'était un objet d'admiration universelle et de prestige français accru. Tout le pouvoir du gouvernement fut mis à contribution dans la construction de Versailles. Louis XIV n'a pas eu tort, comme certains l'ont prétendu, de se retirer du Paris malsain et tumultueux, mais il a commis une erreur en rompant avec la tradition errante de ses ancêtres. La monarchie s'est de plus en plus isolée du peuple et a ainsi pris un caractère résolument mythique.

Pendant que Louis regarde ses bâtiments s'élever, Colbert, qui supervise la construction, obtient de lui les moyens de mener une révolution économique visant à rendre la France économiquement autonome tout en maximisant les exportations. Les manufactures, la marine de guerre et la marine marchande, une police moderne, des routes, des ports et des canaux apparaissent à peu près en même temps. Louis s'occupe de tous les détails, tout en offrant un divertissement éblouissant et en entretenant une relation amoureuse tumultueuse avec Louise de La Vallière.

4) Les Glorieuses Conquêtes de Louis Le Grand

Les Conquêtes De Louis XIV

Louis XIV est connu pour son approche autoritaire de la politique étrangère. En 1667, il lance l'invasion des Pays-Bas espagnols, estimant que c'est l'héritage légitime de sa femme. La guerre de dévolution, comme le nom du conflit l'indique, a duré un an et s'est terminée lorsque les Français se sont rendus et ont rendu la terre à l'Espagne. La seule conquête de la France a été d'occuper quelques villes de Flandre.

Louis lui-même sur son lit de mort dit : "J'ai trop aimé la guerre", mais ses sujets, qui se plaignent souvent de sa prudence et de sa modération, n'auraient pas compris s'il n'avait pas utilisé la force pour renforcer les frontières de la France. Après une brillante campagne, le roi doit battre en retraite (1668) face à la pression anglaise et surtout hollandaise. Il ne pardonna jamais aux Hollandais et jura de détruire leur république protestante mercantile. À cette fin, il s'allia à son cousin Charles II d'Angleterre et envahit les Pays-Bas en 1672. La longue guerre qui s'ensuivit se termina en 1678, par le premier traité de Nimègue avec Louis triomphant.

Ce résultat insatisfaisant a conduit à la guerre franco-néerlandaise (1672-1678), au cours de laquelle la France a acquis plus de territoire en Flandre ainsi qu'en Franche-Comté. A l'apogée de ses pouvoirs et de son influence, Louis établit des "chambres de réunion" pour annexer par des moyens quasi-légaux les villes et villages contestés le long de la frontière française.

La position de la France en tant que puissance dominante sur le continent - couplée à une présence coloniale qui s'est développée sous Louis XIV - a été perçue comme une menace par les autres nations européennes, y compris l'Angleterre, le Saint Empire romain et l'Espagne. À la fin des années 1680, réagissant à une nouvelle vague de campagnes expansionnistes des armées de Louis, ils ont formé avec plusieurs pays plus petits une coalition connue sous le nom de Grande Alliance. La guerre qui s'ensuivit, menée sur les deux hémisphères, dura de 1688 à 1697 ; la France en sortit avec la plus grande partie de son territoire intact, mais ses ressources furent mises à rude épreuve. Plus désastreuse pour Louis XIV fut la guerre de Succession d'Espagne (1701-1714), au cours de laquelle le roi vieillissant défendit l'héritage de son petit-fils Philippe V sur l'Espagne et son empire. Ce long conflit a plongé la France, frappée par la famine, dans une situation d'endettement massif, ce qui a retourné l'opinion publique contre la couronne.

5) Mort De Louis XIV

Mort De Louis XIV

Dans les années 1680, Louis XIV commence à susciter l'hostilité de la population, en partie en raison de ses efforts pour établir une uniformité religieuse dans toute la France. Le roi était un catholique fervent, et sa persécution des huguenots a atteint son apogée avec la révocation en 1685 de l'édit de Nantes, qui avait auparavant accordé aux huguenots des droits de majorité religieuse. Sous l'édit de Fontainebleau, Louis XIV orchestre la destruction des églises et des écoles protestantes dans toute la France et oblige tous les enfants à être éduqués et baptisés en tant que catholiques. La révocation et le nouvel édit ont servi à aliéner les protestants, incitant beaucoup d'entre eux à quitter la France et à chercher la liberté religieuse ailleurs.

Après la guerre contre la Grande Alliance, la France détenait toujours la plus grande partie de son territoire d'origine, mais les ressources du pays ont été considérablement épuisées. La guerre de Succession d'Espagne, de 1701 à 1714, accélère encore le déclin de Louis XIV en tant que dirigeant. Dans ce conflit, Louis XIV apparaît à beaucoup de ses sujets comme plaçant ses intérêts personnels au-dessus de ceux de son pays, car son but est de défendre le droit de son petit-fils, Philippe V, à hériter de l'Empire espagnol. La longue guerre a été si coûteuse pour la France qu'elle a provoqué une famine et a placé le pays dans une situation d'endettement profond. Le public est passé de l'acclamation de Louis XIV comme un héros à sa responsabilité dans la dévastation financière de la France.

Le 1er septembre 1715, quatre jours avant son 77e anniversaire, Louis XIV meurt de la gangrène à Versailles. Son règne a duré 72 ans, plus long que celui de tout autre monarque européen connu, et a laissé une marque indélébile sur la culture, l'histoire et le destin de la France. Son arrière-petit-fils de 5 ans lui a succédé sous le nom de Louis XV, dernier héritier mâle du duc de Bourgogne, hérite du trône.

Maintenant vous connaissez l'histoire du Roi Soleil, à présent accomplissez de grandes choses en vous inspirant de l'histoire de sa majesté Louis XIV. 

Collection T-Shirts France

 


1 Réponse

Ervan
Ervan

septembre 05, 2020

J’adore cette France qui m’est si chère, très bon site je recommande

Laisser un commentaire